02 31 39 61 53 avuedetruffe@orange.fr

L’apprentissage du guidage

Après avoir sélectionné nos chiots nous passons à l’étape suivante. L’apprentissage du guidage. Ce dernier repose sur 4 axes :

 

Le chien guide doit pouvoir se « tenir correctement » en toutes circonstances :

Il doit : ne pas bouger, se coucher, marcher au pied, aller à sa place… quand on lui ordonne.

Il doit aussi faire « un » avec son maître pour le respect et pour le bien-être de tous.

Il doit revenir au rappel quand il est lâché : notion très importante car le chien guide doit aussi avoir des moments de détente.

L’objectif de ces exercices d’assouplissements est de :

  • concentrer le chien
  • le rendre attentif à son maître

Ils sont la base de certains apprentissages de guidage.

 

 

 

 

 

 

 

Le chien guide, lors des déplacements du maître sait se diriger vers la gauche ou la droite à la demande.

Il signale la fin du trottoir ou les passages piétons en s’asseyant.

Deux chiens guides, un golden et un berger allemand, marquent l’arrêt sur un passage piéton

 

 

 

 

Il permet de guider une personne mal voyante sur le trottoir en évitant des obstacles fixes et mobiles, qu’ils soient au sol, à mi-hauteur ou à hauteur de visage (exemple : marches, étalages, parasol,…).

Il slalome entre poubelles, motos, voitures et personnes, marque les dénivellations.

Il signale l’étroitesse d’un passage en s’arrêtant et s’asseyant (exemple : poubelles obstruant le trottoir).

un chien guide d’aveugle aide son maître à se déplacer en ville sur un passage difficile.

 

Grâce à son chien, le maître trouve facilement l’arrêt du tramway le plus proche, un distributeur de billets, peut rapidement trouver un banc dans un jardin public, les passages piétons, …

 

Jouba notre chien guide indique à son maitre une boite postale.

Ces apprentissages s’effectuent en plusieurs temps tout en respectant les différentes étapes : sensibilisation, restitution et responsabilisation :

Travail en systématique dans un milieu peu stimulé où le chien apprend les mécanismes, les comportements qu’il doit acquérir comme se déplacer, se diriger, marquer un obstacle, contourner … Cette période repose sur du conditionnement classique et opérant avec l’utilisation d’obstacles simples. On travaille la relation, l’échange et la confiance. Le chien doit travailler par motivation.

Une fois ces exercices acquis et les mécanismes installés, on restitue ces apprentissages dans un environnement plus stimulé en transposant les obstacles connus et vus en séance d’apprentissage vers une situation réelle. On augmente les difficultés.

Le chien doit se responsabiliser et prendre de l’initiative. (les exercices sont effectuées régulièrement avec l’éducateur sous bandeau)

Ensuite l’éducateur fait passer le certificat à son chien (trajet inconnu sous bandeau).

Obtenir un chien guide :